Livre

A découvrir ou à relire,

Deux siècles d’immigration en France

Un ouvrage de Philippe Dewitte de la collection « Point sur… »

 Continûment depuis près de deux siècles, des hommes et des femmes du monde entier sont venus en France, ont participé aux combats pour la démocratie, aux mouvements artistiques, littéraires ou scientifiques, à l’expansion économique de leur pays d’accueil. Et aujourd’hui, un cinquième de la population hexagonale a un ascendant, aïeul ou bisaïeul, d’origine étrangère.
Retracer cette histoire, ce n’est donc pas étudier les étrangers et les immigrés en France comme un objet isolé, sans influence sur le reste de la société, c’est au contraire revenir aux sources du « creuset français » : la France comme terre d’immigration. L’ouvrage brosse un rapide panorama de cette histoire, et donne en annexe des points de repères – bibliographie, filmographie, adresses utiles – pour les lecteurs qui veulent en savoir plus sur cette partie sans doute trop méconnue de l’histoire nationale.

Philippe Dewitte, Deux siècles d’immigration en France, La documentation française, 2003, 128 pages, 11×18 cm, 8 €

Idées reçues sur les générations issues de l’immigration

A découvrir

Idées reçues sur les générations issues de l’immigration

Si l’immigration constitue un thème de débat et une préoccupation des pouvoirs publics, les enfants issus de cette immigration sont encore trop méconnus malgré de récents travaux scientifiques. La réalité et la diversité de leurs situations sont déformées par les clichés : échec scolaire, délinquance, déracinement, marginalisation sociale, absence d’engagement poli- tique… Qui sont vraiment ces « deuxième », aujourd’hui troisième voire quatrième, générations ?

Au travers d’une approche historique et sociologique, Peggy Derder recadre bon nombre d’idées reçues et montre ces descendants de l’immigration tels qu’ils sont et tels qu’ils évoluent dans cette France qu’ont choisie leurs parents et qu’ils ont profondément modifiée au cours de ces dernières années.

Peggy Derder, Idées reçues sur les générations issues de l’immigration, Le cavalier bleu, 176 pages, février 2014, 18€

Hopital d’enfants Margency en Ile de France

L’association UNFT ILE DE France a un projet à partager avec vous :

Aider des enfants à avoir un peu plus de joie et voir un sourire dans leurs yeux même s’ils sont très malades, et cela durant leur séjour à l’Hôpital.
Un livre, un jouet, un don.

Situé en Ile de France, dans le Val d’Oise (95), l’Hôpital d’Enfants Margency est un établissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif géré par la Croix-Rouge française, de Soins de suite et réadaptation de 106 lits accueillant des enfants de quelques semaines à 17 ans.
Les enfants hospitalisés souffrent de pathologies graves.

• Lutte Contre le Cancer
• Affections respiratoires, affections du système digestif,
• Soins palliatifs, leucémie, tumeur maligne et bien d’autres maladies.

• L’établissement prépare actuellement un projet de construction sur site, d’une « Maison des  Parents de 30 places permettant d’accueillir les parents venant parfois des DOM-TOM ou de l’étranger.

• L’Hôpital de Margency est accessible à tous et en particulier aux personnes les plus démunies.
• Il est adapté aux personnes handicapées.
• Les enfants sont scolarisés dès la maternelle, au sein de l’Hôpital. Ces classes sont dirigées par un directeur pédagogique de l’Éducation nationale et d’une équipe d’enseignants spécialisés de l’Éducation nationale, et de professeurs du second degré.

• Je reviendrai dans quelques semaines pour solliciter votre aide pour un achat d’un livre, d’un jouet ou d’un don.

• Ces enfants ont besoin de notre aide, et voir un enfant sourire c’est merveilleux.

• A bientôt

La précarité en Ile de France

La précarité a toujours existé : jeunes salariés, exclus, familles monoparentales , retraités.  Pour ces personnes fragiles, sans repères ni famille pour les plus isolés, la précarité augmente.

Ces situations nécessitent une aide (alimentaire, logement d’urgence, aide psychologique, soutien scolaire pour les jeunes).

Les jeunes, mêmes diplômés, sont inscrits au Pôle emploi à la fin de leurs études, et ont du mal à trouver un 1er poste. Que dire des jeunes sans formations adaptées à leurs niveaux, des sans-abris, des jeunes exclus de leurs familles, les femmes battues avec ou sans enfants, des familles où 1 et parfois 2 parents sont inscrits au Pôle emploi ? Ou encore des retraités avec des petites pensions, et que leurs enfants ne peuvent pas aidés ? Qu’en est-il enfin des demandeurs d’asile ?

Malgré les structures misent en place pour venir en aide aux personnes précaires (épiceries sociales, colis alimentaires, aide financière et administrative, cours d’alphabétisation, structures de réinsertion, formation et lutte contre l’isolement), nous sommes en 2014 et, malheureusement, la vie est et demeure de plus en plus difficile à vivre pour beaucoup d’entre nous.

Depuis quelques années, un facteur nouveau s’ajoute à ce ce constat : la classe dite «  moyenne » traditionnelle est touchée à son tour et a de plus en plus de mal à boucler la fin du mois.

Je ne sais pas si ce tunnel est encore très long.

Exposition a Strasbourg

Si vous êtes à Strasbourg ou au environ, un détour s’impose pour aller voir l’exposition :
« Femmes du Monde » au Centre Administratif de Strasbourg du 3 au 17 mars 2014.
Photos de Lassad un passionné.