2016-the-color-line-affiche

The Color Line

Les artistes africains-américains et la ségrégation

Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la Ségrégation ? L’exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette “ligne de couleur” discriminatoire.

À propos de l’exposition

« Le problème du 20e siècle est le problème de la ligne de partage des couleurs ».

Si la fin de la Guerre de Sécession en 1865 a bien sonné l’abolition de l’esclavage, la ligne de démarcation raciale va encore marquer durablement la société américaine, comme le pressent le militant W.E.B. Du Bois en 1903 dans The Soul of Black Folks. L’exposition The Color Line revient sur cette période sombre des États-Unis à travers l’histoire culturelle de ses artistes noirs, premières cibles de ces discriminations.

Des thématiques racistes du vaudeville américain et des spectacles de Minstrels du 19e siècle à l’effervescence culturelle et littéraire de la Harlem Renaissance du début du 20e siècle, des pionniers de l’activisme noir (Frederick Douglass, Booker T. Washington) au réquisitoire de la chanteuse Billie Holiday (Strange Fruit), ce sont près de 150 ans de production artistique – peinture, sculpture, photographie, cinéma, musique, littérature… – qui témoignent de la richesse créative de la contestation noire.

484

Musée national de l’histoire de l’immigration

vivre !! La collection Agnès b

Du 18 octobre 2016 au 8 janvier 2017, la collection agnès b. investit le Musée national de l’histoire de l’immigration. C’est la première fois qu’agnès b. choisit de montrer à Paris une sélection d’œuvres – photographies, installations, peintures – issue de l’extraordinaire collection d’art contemporain qu’elle a constituée au fil des années.

L’exposition propose une centaine d’œuvres autour de onze thématiques communes qui rythment le parcours : l’enfance, l’amour, l’écriture ou encore l’identité. Les œuvres de Claude Lévêque, Henri Cartier-Bresson ou John Giorno côtoient celles de Mona Hatoum, Kader Attia et Chéri Samba, offrant ainsi un regard sensible sur les histoires de celles et ceux qui sont venus d’ailleurs.

Commissaire de l’exposition : Sam Stourdzé, directeur des Rencontres de la photographie, Arles.

Dates

Du 18 octobre 2016 au 6 janvier 2017
les jeudi, vendredi, mardi, mercredi de 10:00 à 17:30
Du 22 octobre 2016 au 8 janvier 2017
les samedi, dimanche de 10:00 à 19:00

Fermeture :
Le 25 décembre 2016
Le 1 janvier 2017

Prix

Payant – 6€

S’y rendre

  • Ligne 8: Porte Dorée (252m) Ligne 8: Michel Bizot (575m)

Plus d’infos

massoudy-al-salam-peace_1

Fête de la langue arabe du 12 au 18 décembre 2016

Une semaine d’évènements pour célébrer une grande langue vivante du 12 au 18 décembre 2016. Langue de culture de portée universelle, langue de communication avec un monde arabe contemporain en pleine mutation, l’arabe est la cinquième langue parlée au monde et la sixième langue officielle des Nations unies. À l’occasion de la Journée mondiale fêtée par l’UNESCO le 18 décembre et en partenariat avec le magazine en ligne Orient XXI, l’Institut du monde arabe lui consacre une semaine de festivités, de débats et de rencontres.

kalam-amsiyoum-3_dr_0

“Kalam Amsiyoum”

Samedi 17 Décembre 2016 : Spectacle “Kalam Amsiyoum” – Paroles d’hier et d’aujourd’hui

Malik Berki et sa troupe de chanteurs et de danseurs de tous horizons culturels rendent hommage à la notion de langue partagée, plus que jamais d’actualité. Kalam amsiyoum (Paroles d’hier et d’aujourd’hui) est un spectacle vivifiant sous forme de périple historique et géographique à travers un art ancien resté très jeune, celui des Mouwachahates.
Sur scène, des artistes issus de France, d’Algérie, du Maroc, du Koweït et de Palestine, adeptes de genres très divers : traditionnel, classique, slam, hip hop… se réapproprient cet héritage ancestral qui n’a jamais eu autant de sens qu’à ce jour par son hommage à une langue partagée.

20h00

Institut du monde arabe (Auditorium) 

Tarif B : 22 € plein tarif | 18 € tarif réduit | 12 € jeunes 12/25 ans