A l’Institut du Monde Arabe 3e édition de la fête de la langue arabe.

Du 10 au 17 décembre 2017, à l’IMA, c’est la fête de la parole ! Sur scène, au cinéma, en rencontres et débats, à l’Heure du conte pour émerveiller petits et grands, entre apprenants autour d’un thé partagé… Vivante à l’oral comme à l’écrit, la langue arabe dansera sous la plume des calligraphes, scintillera sur les moucharabiehs de la façade et fera voyager les mots au musée. Novice ou initié, venez à sa rencontre. Pourquoi ne pas en profiter pour tester gratuitement votre niveau avec le premier test de placement sur ordinateur, Ev@lang?

Dis-moi où on parle arabe… et je te dessinerai un monde : ce monde arabe que définit l’usage d’une langue commune, la 5e la plus parlée de la planète. Fidèle à sa vocation, l’IMA fête la langue arabe chaque année depuis trois ans, à l’occasion de la Journée mondiale de la langue arabe célébrée par l’Unesco le 18 décembre. Et à travers elle, c’est bien sûr une culture aux facettes innombrables qu’elle honore et promeut.

Programme de la Fête de la langue arabe, 3e édition

·         Tous les jours, les visiteurs seront accueillis, sur le parvis et en différents espaces du bâtiment, par une sélection musicale mettant à l’honneur la diversité de la langue arabe. Et chaque soir à 19h, la langue arabe animera en lettres de lumière les moucharabiehs de la façade Sud du bâtiment de l’IMA.
  • Livres en fête
    La librairie-boutique présente son fonds de livres en langue arabe : adultes, jeunesse, apprentissage de la langue arabe…
    Tous les jours – Librairie de l’IMA (niveau 0) – Accès libre
  • Cinéma : Les Yeux de la parole
    Documentaire présenté en avant-première, suivi d’un débat animé par l’inspectrice générale de l’Éducation nationale pour la langue arabe.. En anglais, arabe et français, sous-titré en français
    Les répétitions d’un opéra remarquable, vues à la fois du point de vue des artistes et de collégiens étudiant l’arabe : Kalila wa Dimna, d’après le chef-d’œuvre littéraire éponyme, premier opéra en langue arabe, présenté en création mondiale au festival d’Aix-en-Provence 2016.
    Jeudi 14 décembre 2017 – 19h30 – Auditorium (niveau -2) – Entrée libre sous réserve de places disponibles
  • Théâtre : Al-Qalaq, d’après Le Discours aux animaux de Valère Novarina
    Pièce en arabe et en anglais, surtitrée en français, pour deux comédiens et un musicien, mise en scène de Valéry Warnotte.
    Loin de se juxtaposer simplement, les deux soliloques en arabe et en anglais, accompagnés de musique, se répondent, donnent à entendre leurs correspondances à travers la résonance singulière du verbe. Ils font également émerger, à travers ces « corps animaux » toute une réflexion sur le sens du langage humain. Al Qalaq (« l’inquiétude » en arabe), se transforme ainsi en émotion esthétique.
    Vendredi 15 décembre 2017 à 20h – Auditorium (niveau -2) – Tarifs : 15 € et 10 €
    Une première représentation de Al Qalaq sera donnée le 12 décembre 2017 à 20 h à la Maison de la Poésie.
  • Venez tester gratuitement votre niveau d’arabe !
    A l’occasion du lancement de Ev@lang, le tout premier test en arabe 100% en ligne développé par l’IMA avec le Centre international d’études pédagogiques, venez estimer en moins de 35 mn votre niveau d’arabe sur les ordinateurs de la bibliothèque. Vous repartez avec une attestation de votre niveau.
    Samedi 16 décembre 2017, de 10h à 17h – Bibliothèque (niveau 1) – Entrée libre sous réserve de places disponibles
    Coorganisé avec le Centre international d’études pédagogiques (CIEP)

Plus d’infos sur Ev@lang

  • Atelier ludique pour enfants et familles : Les mots voyageurs
    Les échanges scientifiques et commerciaux, les multiples routes des épices et de la soie ont aussi fait voyager les mots. Un jeu de plateau, « Les mots des voyageurs », permet de découvrir tout en s’amusant  les échanges entre langue arabe et française à travers l’histoire.
    Samedi 16 décembre 2017 à 14h et à 16h – Musée (niveau 7) – Entrée libre sous réserve de places disponibles (20 personnes max.)
  • Démonstration de calligraphie
    Le calligraphe Ahmed Dari célèbre le ballet des lettres arabes en répondant aux demandes du public : chacun peut repartir avec son prénom calligraphié en arabe.
    Samedi 16 décembre 2017 de 14h30 à 17h30 – Espace d’accueil (niveau 0) – Entrée libre sous réserve de places disponibles
  • Parcours du musée autour de la langue
    Un parcours qui souligne la charge culturelle de ce patrimoine immatériel dans son lien avec les objets du patrimoine, comme dans ses interactions avec d’autres aires linguistiques. Il s’appuiera notamment sur l’exposition-dossier « L’Histoire ne se soucie ni des arbres ni des morts », où l’alphabet arabe est le dénominateur commun des inscriptions en langue arabe, mais aussi en persan et en turc osmanli.
    Samedi 16 décembre 2017 à 15h – Musée (niveau 7) – Entrée libre sous réserve de places disponibles (20 personnes max.)
  • Débat : Les révolutions arabes : une révolution 2.0 ? Retour sur le cyberactivisme des Printemps arabes
    L’image du jeune rebelle connecté a été la figure de proue des révoltes qui ont bouleversé le monde arabe aux débuts des années 2010. Retour sur les revers sociopolitiques de cette construction médiatique. Qui ont réellement été les acteurs de ces révolutions dites « 2.0 » ? Quel rôle y ont tenu exactement les réseaux sociaux ? Cela a-t-il joué en faveur de la constitution d’une nouvelle identité arabe, comme cela avait pu être le cas au XIXe siècle avec l’introduction de l’imprimerie dans la région ? Autant de questions soulevées par Yves Gonzalez-Quijano, maître de conférence en littérature arabe, Université de Lyon 2, et chercheur à l’IFPO, et Sami Ben Gharbia, cyberactiviste, fondateur du blog participatif Nawaat.
    Samedi 16 décembre 2017 de 16h à 17h30 – Auditorium (niveau -2) – Entrée libre sous réserve de places disponibles

    Débat organisé par la bibliothèque de l’Institut du monde arabe en collaboration avec l’association Le Mouton Numérique
  • Dardacha / دردشة   : conversations franco-arabes
    Conversations brèves et itinérantes, autour d’un thé et d’une pâtisserie, entre des francophones apprenant l’arabe et des arabophones apprenant le français. Tout un symbole de l’échange culturel dans un cadre convivial.
    Samedi 16 décembre 2017, de 17h30 à 19h – Atelier (niveau -1) – Entrée libre sous réserve de places disponibles
    Avec le concours des assistants d’arabe de l’Éducation nationale.
  • Démonstration de calligraphie
    Le calligraphe Mohamed Salih parle de l’art de calligraphie et démontre toute la beauté des lettres arabes.
    Dimanche 17 décembre 2017 de 14h30 à 17h30 – Espace d’accueil (niveau 0) – Entrée libre sous réserve de places disponibles
  • L’heure du conte en famille : « Contes du monde arabe de partout »
    Les plus belles histoires du Maghreb et du Moyen-Orient par la conteuse Sakina Lamri, qui mêle pour l’occasion langue arabe et langue française.
    Enfants à partir de 4 ans, obligatoirement accompagnés par un adulte
    Dimanche 17 décembre 2017 de 15h à 16h30 – Salle d’exposition (niveau -1) – Entrée libre sous réserve de places disponibles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code