IKBAL(إقبال) / ARRIVÉES : nouvelle photographie algérienne Galerie de la Cité Internationale des

Galerie de la Cité Internationale des Arts

Véritable panorama de la jeune création photographique, l’exposition « Ikbal/Arrivées » nous révèle les nouveaux talents de la jeune photographie algérienne.

A travers une sélection de 400 œuvres photographiques, l’exposition nous présente une nouvelle génération de femmes et d’hommes, qui tous témoignent d’une même envie de raconter la vie en Algérie aujourd’hui, le visage d’un pays bouleversant par ses contrastes, au carrefour de l’Afrique et du monde arabe. Ici, la présence humaine, les corps en action ou les traces laissées par leur passage sont des fils conducteurs qui pourraient relier chaque série. Chacun.e tente de forcer les limites du medium pour dévoiler son monde sans complaisance : l’extérieur côtoie l’intime, les corps, les visages restent souvent dissimulés ou à peine dévoilés. 

Les vingt jeunes photographes présentés, tous nés en Algérie, évoquent à travers leurs regards, leur vie, les lieux qui leur sont chers.
Les sujets sont très divers, à la fois d’actualité autour de la ville, du monde rural, des problèmes sociaux mais aussi plus intimes ou poétiques :

  • Transvergence par Farouk Abbou
  • L’histoire de l’homme à la djellaba par Ahmed Badreddine Debba
  • Le silence par Yassin Belahsene
  • Célébrations rurales en Algérie par Ramzy Bensaadi
  • To Here from Here par Attef Berradjem
  • Tag ala tags par Mehdi Boubekeur
  • À la recherche d’une âme perdue par Liasmine Fodil
  • Nuages noirs par Yanis Kafiz
  • Dégoutâge par Lola Khalfa
  • 20 cents par Youcef Krache
  • Extraterrestre par Sonia Merabet
  • Alger, Climat de France par Abdelhamid Rahiche
  • Pas de titre par Hakim Rezaoui
  • Ça va waka par Nassim Rouchiche
  • Stadiumphilia par Fethi Sahraoui
  • Lumière d’âme par Sihem Salhi
  • From Diary : Exile par Abdo Shanan
  • Fake par Oussama Tabti
  • Aperto Libro par Karim Tidafi
  • Handpicked Wrecks par Ramzy Zahoual
Extraterrestre

Bruno Boudjelal, commissaire de l’exposition, est un photographe français d’origine algérienne qui a consacré dix années à explorer l’Algérie et à découvrir à la fois un pays et une famille. C’est en parcourant l’Algérie, entre carnet de voyage et témoignage, qu’il a livré un travail exceptionnel mettant en perspective le quotidien et l’Histoire. Nul autre que lui ne pouvait partir à la rencontre de ces jeunes photographes algériens.

Une rencontre exceptionnelle (et gratuite) entre le public et les photographes, séjournant pour certains pour la première fois en France, sera organisée dans l’auditorium de la Cité internationale des arts le 13 septembre à 19h30.

Faisant suite à un atelier de formation encadré par Bruno Boudjelal en 2015 à la Villa Abdellatif à Alger, l’exposition est le fruit du travail mené par l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel et l’Institut français d’Algérie, qui ont accompagné l’émergence de la jeune création photographique ces dernières années. Elle est présentée par la Ville de Paris, en co-production avec l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) et l’Institut français d’Algérie, et en partenariat avec la Cité internationale des a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code