Blog Teaser Rue de la Création Je suis né un 20 septembre

« Je suis né le 20 septembre 1986 » par Smaïl Kanouté

Le graphiste, sérigraphe, plasticien et danseur Smaïl Kanouté.

Dans le cadre de la carte blanche à Oxmo Puccino

L’IMA aura 30 ans en novembre 2017, une belle occasion pour proposer une carte blanche à Oxmo Puccino, du 24 au 26 novembre 2017. Ce moment en 3 temps marquera la volonté de l’IMA de célébrer le croisement de champs artistiques, le mélange de générations et le partage d’altérité.

Je me questionne sur la vie, le parcours spirituel, le groupe d’appartenance, la pensée commune et individuelle. Je m’inspire de mon vécu en tant que Malien d’origine, des signes, de la musique et du silence. Je convoque la mémoire de mes ancêtres.

« A l’IMA, je présenterai le prologue des “Actes du désert”, ma première création chorégraphique. Seul, je dessinerai un cercle au sol, dans lequel je chercherai mon arbre généalogique. Je le ferai à travers le dessin (symboles graphiques), la danse et la musique de la kora. Je serai guidé par la voix de ce sage qui racontera l’histoire de ma famille. Je danserai dans cette sphère qui représente le désert au Mali, je chercherai le village de mes parents pour retrouver mon origine. »

En 2011, j’ai effectué un voyage au Mali, dans la région de Kayes, à Fégui : le village de mes parents. Cela faisait douze ans que je n’y étais pas retourné. Depuis toujours, je me pose des questions sur mes origines car je suis né en France. Lors de ce voyage, pleins de souvenirs resurgissaient sans cesse, je n’avais oublié aucune personne du village. Tout le monde avait grandi et je découvrais même des demi-frères et sœurs. Je ne connaissais pas grand-chose sur mon père ni sur sa famille car on ne communique que très peu entre nous. Mais les moments où il nous racontait sa vie, dans son village, sont très présents dans ma mémoire.
Pour connaître l’histoire de mon père et des miens, j’ai décidé d’aller à la rencontre des gens du village. J’ai rencontré de nombreuses personnes qui m’ont narré l’histoire du village et des familles qui y vivent, dont un vieil homme qui m’a particulièrement marqué. Il m’a raconté pendant une heure les arbres généalogiques des premiers Féguinois et de la grande famille de mon père. Le vieil homme se promenait dans le village comme s’il le faisait en mémoire, énonçant de maison en maison les généalogies de chaque famille. »

Actes du désert par Smaïl Kanouté © Gaétan Viaris

« Actes du désert » par Smaïl Kanouté. Gaétan Viaris

Smaïl Kanouté © Mademoisielle Drone

Mademoisielle Drone
Smaïl Kanouté © Mademoisielle Drone
Tags: No tags

Leave a Comment

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.